Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Phobie de conduire - Spasmophilie !!
Dim 26 Juil - 16:32 par Kilste89

» Spasmophilie?
Lun 1 Juin - 22:10 par Smis72

» Electromyogramme
Lun 20 Avr - 16:17 par Chris38

» Livres, magazines
Lun 20 Avr - 16:10 par Chris38

» lutter contre la spasmophilie
Lun 13 Avr - 12:46 par elisa3738

» docteur
Dim 12 Oct - 16:34 par spasmophilie

» Nouvelle sur ce forum
Sam 11 Oct - 23:50 par spasmophilie

» presentation
Mer 17 Sep - 10:01 par benkawa18

» Nouvelle Spasmophile !
Lun 1 Sep - 15:19 par Oriana

Sondage

Rappel définition spasmophilie

Aller en bas

Rappel définition spasmophilie

Message  Thiersa le Lun 9 Fév - 9:15

Pourquoi ne pas inaugurer le salon par un petit rappel toujours utile de la définition de la spasmophilie?

Définition

Ensemble de signes correspondant, semble-t-il, à un état d'hyperexcitabilité chronique des muscles et des nerfs. L'excitabilité est le fait qu'un organe (ou un organisme) réagisse à l’action de stimulants. L'hyperexcitabilité correspond à un cas de figure où une action stimulante moins importante entraîne les mêmes réactions. La tétanie et la spasmophilie ne doivent pas être confondues : la tétanie est une maladie clairement caractérisée par des crises de contractures musculaires dont la cause peut être une diminution de la concentration du calcium dans le sang (hypocalcémie). La spasmophilie est un symptôme souvent remis en question par de nombreux médecins. Elle correspond pour certains à une carence en calcium ou en magnésium, voire les deux à la fois, alors que la quantité de ces deux éléments dans le sang est normale. Elle traduirait également un problème d'échange entre le calcium et le magnésium de l'intérieur de la cellule vers l'extérieur et inversement. L'augmentation de la ventilation pulmonaire correspondant à une accélération de la respiration, favorise probablement la survenue de spasmophilie. En fait, la spasmophilie témoignerait surtout d'une anxiété ou d'une angoisse sous-jacentes. Symptômes La crise survient le plus souvent à la suite d'une contrariété. Elle s'accompagne de :

* une sensation de chaud ou de froid
* paresthésies (troubles de la sensibilité des extrémités et du visage)
* sensation de paralysie
* rougeur du visage
* une impression de déséquilibre
* une sensation de mort imminente
* évanouissement


Au maximum de la crise, il peut se produire des contractions importantes des quatre membres, avec en particulier un signe classique dans la spasmophilie : la " main d’accoucheur " due à une crampe des muscles qui fléchissent les doigts. Parfois, c'est l'ensemble du corps qui se raidit : on parle d'opisthotonos. Il s’agit de contractions de tous les muscles postérieurs du corps qui lui donnent un maintien caractéristique sous la forme d’un arc dont la courbure regarde en arrière, et de ce fait, quand le malade est allongé sur le dos, il ne repose sur le sol que par les talons et la base du crâne. Le signe de Chvostek (qui se traduit par une contraction de la joue en réponse à la percussion par le marteau à réflexes du médecin) a longtemps été considéré comme un signe propre à la spasmophilie. En fait, c’est une constatation banale que l'on rencontre chez de nombreuses personnes. Le signe d’Escherich consiste en une contraction des lèvres en museau, provoquée par une percussion de la commissure labiale.

Laboratoire

* l'électromyogramme (enregistrement électrique de l'activité musculaire) est normal

* le dosage du calcium et du magnésium est normal.
avatar
Thiersa

Messages : 54
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 30
Localisation : Paris

Grille de yam's
1:

Voir le profil de l'utilisateur http://spasmofil.asso.st

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum